Love, Death & Robots saison 2 : les 8 épisodes classés du pire au meilleur

Love Death & Robots saison 2 sur Netflix

Deux ans après une saison 1 aussi fascinante qu’inégale, Love Death and Robots revient pour une nouvelle salve de 8 épisodes sur Netflix. On a donc regardé cette deuxième saison et on vous donne notre avis sur ces 8 courts-métrages, classés ud pire au meilleur.

Love, Death and Robots, c’est quoi ?

Apparue en 2019 au catalogue Netflix, Love, Death & Robots est une anthologie d’animation surprenante. Comme son nom l’indique, elle ne s’adresse pas aux enfants, puisque l’amour y côtoie la mort (violente, de préférence) et les robots (rarement amicaux).

A l’origine de ce projet atypique, on retrouve deux cinéastes de renom : Tim Miller, à qui l’on doit Deadpool, et David Fincher, que l’on ne présente plus ou presque (Fight Club, Seven, Gone Girl, Mindhunter…). Moins grand public que La Casa de Papel ou Stranger Things, Love, Death & Robots a néanmoins reçu un excellent accueil critique et public, étant régulièrement citée parmi les meilleures séries Netflix.

Du coup, les fans d’animation (et les autres) attendaient avec impatience de voir arriver la saison 2 de ce petit bijou de noirceur. Histoire de ne pas tourner en rond, Miller et Fincher ont fait appel à des spécialistes de l’animation du monde entier. Et si certains étaient déjà présents dans la première saison, il y a aussi des petits nouveaux, parmi lesquels Jennifer Yuh Nelson en qualité de réalisatrice en chef. Nommée aux Oscars et ayant oeuvré sur la saga Kung Fu Panda, elle trouve ici un terrain de jeu beaucoup plus sombre : « C’est un véritable casse-tête tonal et stylistique. Il s’agit d’identifier le réalisateur la plus à même de s’approprier chaque histoire. »

Bien que tous les épisodes ne se valent pas, on peut dire que la cinéaste a rempli sa mission. Cette saison 2 de Love, Death & Robots est encore plus brillante que la première.

Notre avis sur les 8 épisodes de la saison 2

Avec seulement 8 épisodes d’une durée de 7 à 18 minutes, cette deuxième saison peut se binge-watcher en une soirée sans problème (1h48 au total). Courte mais intense, comme la première, cette nouvelle salve confirme le statut d’ovni de cette série d’animation : Love, Death & Robots mérite vraiment que vous vous intéressiez à elle !

8. Ice

Cet épisode est peut-être celui qui résume le mieux le « concept » Love, Death & Robots : il n’est pas franchement beau, mais il retient le regard. Mais s’il bénéficie d’un vrai parti-pris visuel, son intrigue, elle, ne nous émeut guère.

On y découvre une bande d’adolescents vivant sur une planète recouverte par la glace. Parmi eux, deux frères, dont l’un a été « modulé » (en mode « être humain augmenté ») tandis que l’autre ne dispose que de ses capacités de base. Voilà, voilà. Heureusement, les baleines sont impressionnantes (vous comprendrez en regardant) !

Love Death & Robots saison 2 - Ice

7. Module de secours

Contrairement au précédent, cet épisode joue sur une esthétique beaucoup plus chiadée mais aussi plus consensuelle, et pour cause : les réalisateurs ont fait appel à la motion capture et pour donner vie au personnage principal, ils ont choisi Michael B. Jordan.

L’acteur notamment vu dans Creed et Black Panther y interprète un pilote ayant atterri en catastrophe sur une planète rocheuse hostile. Peu après le crash, il se retrouve aux prises avec un androïde pas franchement amical. C’est beau, mais ça a clairement un air de déjà-vu…

Love Death & Robots saison 2 - Module de secours

6. De si hautes herbes

Arrêté au milieu de nulle part lors d’un voyage en train, un homme est irrésistiblement attiré par des lumières lointaines et fantomatiques. Mais bien évidemment, ces lueurs n’augurent rien de bon… Parfaitement réalisé, cet épisode horrifique paraît tout droit sorti d’un jeu vidéo, avec une animation superbe. Il ne manquait pas grand-chose pour le voir figurer plus haut dans le classement !

Love Death & Robots saison 2 - De si hautes herbes

5. Le Robot et la Vieille Dame

On se retrouve ici avec une animation nettement plus classique, dans un univers coloré et futuriste digne de Pixar (les Indestructibles, par exemple). L’intrigue se déroule dans une ville habitée par de nombreuses personnes âgées, où les robots sont omniprésents : chez le coiffeur, pour ramasser les déjections canines ou passer l’aspirateur. C’est ce dernier qui va se retourner contre sa propriétaire, une gentille mamie accompagnée de son caniche. Empli d’humour, mais très prévisible, cet épisode s’inscrit dans la pure tradition de Love, Death & Robots.

Love Death & Robots saison 2 - Le robot et la vieille dame

4. La surprise de Noël

C’est le plus court des épisodes, mais pas le moins réussi ! En seulement 7 minutes, le mythe du Père Noël risque d’en prendre un sacré coup ! De façon assez banale (à première vue), on fait la connaissance de deux enfants qui essaient d’espionner le Père Noël le 24 décembre au soir… Mais la rencontre que vont faire les deux bambins n’est pas celle attendue. Attention, cet épisode est un tantinet flippant ! Alors, avez-vous été bien sages, cet année, messieurs ?

Love Death & Robots saison 2 - La surprise de Noel

3. Le géant noyé

Il aurait pu figurer encore plus haut dans ce classement, mais puisqu’il faut faire des choix… Réalisé par Tim Miller himself, cet épisode est le plus envoûtant de cette deuxième saison. Surtout, ici, pas d’histoire d’amour, pas de robot méchant, ni même de scène gore. Juste une réflexion philosophique sur le temps qui passe et ce que nous faisons de nos souvenirs, alors que le corps d’un géant ensablé est découvert sur une plage anglaise…

Love Death & Robots saison 2 - Le géant noyé

2. Snow et le Désert

C’est un quatuor français déjà vu dans la première saison de Love, Death & Robots que l’on retrouve à la baguette : Léon Bérelle, Dominique Boidin, Rémi Kozyra et Maxime Luère mettent en scène des chasseurs de prime dans un univers qui rappelle largement Star Wars et Mad Max. C’est beau et intense et on aimerait juste que ça dure plus longtemps !

Love Death & Robots saison 2 - Snow et le Desert

1. Groupe d’intervention

Les amateurs de jeux vidéo reconnaîtront la voix de Nolan North, qui a « incarné » Nathan Drake dans la saga Uncharted. Il est le personnage central de cet épisode troublant où, l’humanité ayant trouvé une solution pour vivre éternellement, la population n’a plus le droit d’avoir d’enfants (sinon, comment trouver de la place sur Terre pour tout ce beau monde ?).

Une unité de la police est donc chargée d’arrêter les contrevenants et, dans les cas les plus extrêmes, à tuer les bébés découverts… Jennifer Yuh Nelson livre ici un épisode particulièrement sombre et émouvant, qui amène aussi à se questionner : seriez-vous prêt à ne plus avoir d’enfant si vous pouviez avoir la vie éternelle ?

Love Death & Robots saison 2 - Groupe d'intervention
Love Death and Robots Saison 2 - le 14 mai 2021 sur Netflix

À lire également

Les 20 meilleures séries Netflix
Les meilleurs documentaires à voir sur Netflix
Les 10 meilleures séries Netflix tirées de livre

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !