Connaissez-vous ces 4 exercices de diversion pour éviter de grignoter entre les repas ?

Des gestes anodins, répétés pendant 30 secondes, permettent de fixer son esprit sur autre chose que sur ses envies de nourriture et peuvent aider à les contrer, à en croire une étude américaine. Ou comment « oublier » qu’on a envie de grignoter pour ne pas grossir.

Avoir envie de quelque chose… et penser à autre chose

Pour mener cette étude, le docteur Richard Weil, directeur du programme de perte de poids du Mt Sinai St. Luke’s Hospital de New York, a testé les effets de trois gestes simples de diversion (plus un geste témoin) sur 55 sujets obèses, hommes et femmes.

Quelle tenue portez-vous au moment de passer au lit ? Si vous hésitez encore entre le pyjama en coton, le caleçon ou la nudité pour passer de confortables nuits, vous allez voir qu'il y a de bonnes r...Lire la suite

Ces recherches ont été présentées à l’occasion du congrès annuel de l’Obesity Society dans le cadre de l’ObesityWeek de Boston.

Pour commencer leur expérience, les chercheurs ont déclenché ces envies à partir de quatre aliments adorés des sujets. On leur a demandé d’évaluer l’intensité de ces fringales et la précision de l’image de l’aliment qu’ils visualisaient dans leur esprit.

Il a ensuite été proposé aux participants les exercices suivants : se tapoter le front, l’oreille, de bouger un orteil ou de regarder fixement un mur (mouvement témoin).

Se tapoter le front, c’est efficace

Les quatre exercices, même celui utilisé comme témoin, permettaient aux participants de contrôler efficacement leurs envies. Les sujets affichaient un indice de masse corporelle moyen de 43,7 (soit en surpoids d’environ 35kg en moyenne).

À noter cependant que le fait de se tapoter le front était plus efficace que les autres, permettant de flouter l’image mentale que se faisaient les sujets de l’aliment désiré et de plus neutraliser la fringale (+10%) que les autres exercices.

Le chercheur n’explique pas comment cette simple action de tapoter le front neutralise les fringales, mais il suppose qu’elle occupe et distrait suffisamment le cortex préfrontal pour interférer avec la partie du cerveau qui traite les fringales.

« Cela renforce l’idée qu’il est possible de se détourner de ses envies de nourriture même de nos aliments préférés, et peu importe son poids de départ. Ceci pourrait être intégré à des stratégies de perte de poids« , a noté le Dr. Weil.

Des astuces pour contrer l’habitude de manger

La personne moyenne grignote trois fois par jour, ce qui peut rapidement entraîner une prise de poids. Si vous voulez grignoter moins, essayez ces quatre exercices :

Tapotez votre front avec votre index en pensant à la nourriture dont vous avez envie ;

Tapotez le lobe de votre oreille avec votre index tout en pensant à l’aliment dont vous avez envie ;

Remuez votre gros orteil en pensant à la nourriture dont vous avez envie ;

Concentrez-vous sur un point fixe du mur pendant 30 secondes tout en pensant à l’aliment dont vous avez envie.

Ces exercices aident à « oublier » l’envie de grignoter et sont basés sur des recherches menées par le Dr Richard Weil, directeur du programme de perte de poids à l’hôpital Mt. Sinai St. Luke à New York.

L’idée derrière cet exercice est de garder le cortex préfrontal suffisamment occupé et distrait pour interférer avec la partie du cerveau qui traite les fringales.

Si ces exercices peuvent vous aider à réduire vos grignotages, il est également important de vous assurer que vous mangez des en-cas sains qui apportent à votre corps les nutriments dont il a besoin.

Des en-cas sain si vous craquez

Essayez d’intégrer certaines de ces idées d’en-cas sains à votre régime alimentaire Une poignée de noix avec un yaourt peut faire des miracles, et si vous êtes plutôt salé, un oeuf dur tout simple ou encore un peu d’avocat sur une tartine de céréales complètes peut faire l’affaire.

Si vous avez envie de sucreries, essayez un petit bol de baies avec un filet de miel ou du chocolat noir.

Et si vous avez vraiment du mal à lutter contre les envies de grignotage, essayez de tenir un journal des aliments et des envies pour vous aider à identifier vos déclencheurs et à trouver d’autres moyens de faire face à ces envies.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

S’assurer de manger des collations saines tout au long de la journée peut vous aider à garder votre énergie et vous empêcher de grignoter des cochonneries trop grasses ou surtout trop sucrées.