Les avantages de la course à pied en automne : 3 raisons convaincantes

©Gary Butterfield/ Unsplash

Difficile de garder la motivation pour faire son sport en automne avec les températures en baisse et les jours qui se raccourcissent. Pourtant, à l’instar du badminton ou de la natation, les bienfaits de la course à pied, notamment, sont légion sur l’organisme, notamment grâce au cocktail d’hormones qu’elle produit. Faire du running une habitude, c’est transformer son quotidien. En automne, mais pas seulement !

Le jogging comme réveil

On dit souvent qu’il faut courir entre 6 et 8 heures du matin. Pourquoi ? C’est durant ce laps de temps que le taux de cortisol atteint son pic. Le cortisol est l’hormone du stress. Quand votre organisme subit une grande pression, il produit continuellement une forte quantité d’hormone, dont celle-ci. Il s’agit d’un anti-douleur et fournisseur d’énergie participant à la régulation du sommeil. C’est lui qui pousse votre corps à démarrer sa journée le matin en augmentant votre température corporelle. Il est là pour aider à consommer les substrats énergétiques (sucres, graisses, protéines) après la longue période d’inactivité et de jeûne qu’est la nuit.

Pour des raisons hormonales, ou suite à des excès alimentaires, certains hommes peuvent développer des seins, les fameux menboobs. Il s'agit d'une affection qui peut être embarrassante et provoquer u...Lire la suite

Un petit jogging à cette heure-là permet donc de potentialiser les effets du cortisol.

Séance de running : sérotonine, dopamine, endorphines…

La séance de running déclenche la libération d’hormones essentielles pour le bien-être. Parmi celles-ci, on trouve la sérotonine et la dopamine. La sérotonine joue un rôle crucial dans la régulation de l’humeur et du sommeil, ce qui en fait une hormone anti-dépressive naturelle. D’un autre côté, la dopamine agit en stimulant l’augmentation de la vigilance, vous aidant à rester alerte et concentré, tout en réduisant la sensation de fatigue.

Les endorphines, souvent appelées les « hormones du bonheur, » sont également libérées lors de la course à pied. Bien que cela puisse demander un peu de courage pour se lever plus tôt le matin, les quelques minutes d’hésitation sous la couette sont rapidement balayées par une petite séance de running. L’effet stimulant des endorphines vous donne une sensation de bien-être et d’euphorie, vous laissant plus énergique et de meilleure humeur pour affronter la journée. C’est un excellent moyen de commencer la journée du bon pied.

L’activité sportive pour un cercle vertueux

Bouger le matin favorise un démarrage dynamique de la journée et contribue à vous mettre de bonne humeur. De plus, l’activité sportive joue un rôle majeur dans la régulation de l’inflammation de l’organisme grâce au cortisol et dans la régulation du sommeil par le biais de la sérotonine. C’est un cycle vertueux : en vous levant tôt pour faire du sport, vous améliorez la qualité de votre sommeil, ce qui vous rendra moins fatigué.

L’association de l’activité sportive à une alimentation équilibrée peut transformer votre mode de vie. La nutrition est étroitement liée à votre bien-être et à vos performances sportives. Un repas trop lourd, riche en lipides et en protéines, peut perturber votre sommeil et nuire à la qualité de votre nuit.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Il est essentiel de ne pas entrer en mode « hibernation » à l’approche de l’automne. Au contraire, faire de l’exercice vous aidera à vous sentir mieux à tous égards. Le sport et une alimentation saine sont des alliés pour une vie plus équilibrée et plus épanouissante. N’hésitez pas à intégrer ces habitudes dans votre routine pour profiter de leurs bienfaits.