[TEST & AVIS] Chemise The Nines en chambray japonais : l’élégance workwear

Avis sur la chemise The Nines en chambray japonais

Se présentant comme un « agitateur d’élégance », The Nines est une marque française de prêt-à-porter pour homme que l’on aime beaucoup chez Masculin.com.

A nos yeux, c’est même l’une des meilleures marques de chemises, l’une de celles offrant le meilleur rapport qualité-prix. Aussi, quand on m’a proposé de découvrir la nouvelle chemise en chambray japonais selvedge en avant-première, difficile de résister !

Si vous ne connaissez pas encore The Nines…

Bon, on ne vous en veut pas… mais cela veut dire que vous ne lisez pas attentivement la rubrique mode de Masculin.com ! The Nines, on en a déjà parlé à plusieurs reprises sur le site (notamment ici et ). Née en 2008, la marque est en fait issue de la fusion de plusieurs entités : l’Atelier de la ceinture, la Maison du bouton de manchette, la Maison de la cravate, le Chaussetier, le Comptoir du foulard et la Maison de la chemise.

Son nom renvoie à l’expression anglaise « to be dressed up to the nines« , que l’on pourrait traduire par « être tiré à quatre épingles ». De fait, si vous cherchez à être habillé avec élégance sans être transformé en vieux banquier aigri (et nous n’avons rien contre les banquiers !), The Nines est une excellente référence.

Il faut d’ailleurs préciser que le vestiaire The Nines s’est bien étoffé ces dernières années. A côté des chemises, les collections accueillent désormais de jolis polos, des costumes et des pantalons techniques (entre autres !).

Une nouvelle chemise pour les amateurs de style workwear

Chemise The Nines en chambray japonais selvedge col mao

L’une des particularités de The Nines, c’est la variété offerte aux hommes pour choisir le col et le tissu de leur chemise. Popeline, flanelle, twill, tissu respirant, col inversé, italien, rond, américain, cutaway, officier… difficile de ne pas trouver son bonheur !

En cet automne 2021, The Nines a voulu aller un peu plus à l’Est, plus précisément au Japon. De ce voyage en Asie, la marque nous rapporte une toute nouvelle chemise en chambray japonais, véritable témoignage du savoir-faire local. On connaissait déjà la toile selvedge japonaise pour nos jeans ; elle se présente désormais à nous sous la forme d’une chemise.

« On a voulu trouver quelque chose de dépaysant« , explique Nicolas Boukhers, responsable marketing & communication de The Nines. « Le tissu japonais commence à se démocratiser en Europe, mais c’est encore quelque chose que l’on voit peu en France, surtout sur une chemise. Et puis, l’histoire est belle quand on pense à cette toile selvedge typiquement japonaise, qui a apporté un truc en plus à une tradition très américaine !« 

Surfant sur la tendance workwear actuelle, la marque a opté pour une toile résistante à l’aspect brut et authentique. Avec son grammage de 185 g/m2, elle offre un toucher à la fois épais et structuré… mais pas trop rigide non plus ! Deux types de coupes sont proposées, histoire de s’adapter à tous les goûts et morphologies : cintrée pour un portage seul, ou regular pour pouvoir être aussi portée en surchemise ou avec un t-shirt en-dessous.

The Nines précise que sa chemise en chambray est tissée au Japon (puis fabriquée en Europe), dans un atelier partenaire d’une maison italienne avec qui la marque travaille déjà. Un gage de qualité car « le selvedge produit ailleurs est malheureusement assez peu réussi« , reconnaît encore Nicolas Boukhers.

Premier contact avec la chemise en chambray japonais de The Nines
Coutures, bouton : les finitions sont soignées
Le col mao, décontracté mais pas trop !
Les boutons effet nacre sont en résine écoresponsable
Le liseré rouge évoque l’authenticité de la toile selvedge

Notre avis sur la chemise chambray japonais The Nines

Dès le premier contact avec cette chemise, le toucher du tissu japonais surprend : pas forcément habituel pour une chemise, mais pourtant relativement souple. On remarque immédiatement le soin accordé au détail, et notamment le liseré rouge iconique de la toile selvedge.

La couture anglaise très fine (7 points/cm) ou encore les boutons effet nacre en résine végétale écoresponsable avec une ouverture horizontale pour le dernier (pour éviter que la chemise ne s’ouvre inopinément) sont à ajouter à la liste de ces finitions impeccables.

Pour renforcer l’influence asiatique, The Nines a opté pour le col mao, que j’aime personnellement beaucoup, offrant une esthétique plus décontractée et pourtant élégante. On aurait presque pu le voir associé à une chemise popover, particulièrement tendance cette saison.

Ayant opté pour la coupe slim, j’ai pu constater que cette cette chemise en chambray japonais se porte aussi bien seule qu’en guide se surchemise. Elle permet de jouer à fond la carte workwear, pouvant être aussi facilement associée à un chino ou un pantalon technique et des baskets blanches (les New York de chez Odxey par exemple), qu’avec un jean et une paire de boots type Timberland !

Côté prix, cette chemise en selvedge japonais est disponible en prévente à partie de 89€ (avant un prix final à 109€). C’est un peu plus cher que les autres chemises The Nines, mais justifié par une qualité irréprochable qui devrait (je l’espère) se confirmer dans la durée.

Avis sur la chemise The Nines en chambray japonais selvedge

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !