La Rédac' Masculin
Il y a 3 semaines

Comment maigrir vite ?

Les hommes ont toujours une bonne raison de vouloir maigrir. Et maigrir vite, tant qu’à faire ! Que ce soit en début d’année en guise de bonne résolution, avant l’été pour pouvoir faire le beau à la plage, ou à la rentrée pour éliminer les excès des vacances, on ne compte plus ceux qui cherchent des solutions pour perdre du poids rapidement.

Oui, mais voilà, peut-on vraiment perdre 10 kilos en quelques semaines ? Est-ce que le fait de maigrir vite n’est pas la meilleure solution pour… regrossir tout aussi rapidement ?

On va essayer d’y voir plus clair dans cet article, en vous donnant nos meilleurs conseils pour éliminer les kilos qui vous gâchent la vie de façon durable.

Le régime hypocalorique, une fausse bonne idée ?

Réduire le nombre de calories avalées chaque jour pour perdre du poids. Cela apparaît comme une évidence. C’est le principe du régime hypocalorique. A Hollywood, de nombreuses stars ne jurent que par cette “méthode miracle” pour maigrir. Sauf que, justement, ce régime ne tient pas de la solution miracle.

Derrière son image de “machine à fondre”, et s’il convient parfaitement à un acteur, dûment coaché et suivi médicalement, qui se doit de perdre plusieurs kilos superflus avant un tournage, le régime hypocalorique est loin d’être la meilleure solution pour maigrir vite pour un homme “normal”.

Comment ça marche ?

Conçu pour perdre très rapidement du poids, le régime hypocalorique repose sur une diminution drastique des sucres et des graisses ingérées pour obliger l’organisme à puiser dans les réserves du corps. Aussi efficace soit-il, il peut très vite s’avérer être un risque pour la santé s’il n’est pas accompagné d’une vigilance constante.

Pouvant permettre de perdre près d’une dizaine de kilos en moins d’un mois – John Travolta avait avoué en perdre une trentaine par ce biais avant chaque film –, ce type de régime a d’abord été créé pour des obèses dont le surpoids mettait l’organisme en danger.

Quels sont les dangers de ce régime ?

Se l’appliquer sans discipline ni suivi médical peut se révéler explosif : au bout du chemin, c’est souvent la carence en protéines et toutes les conséquences sur l’organisme qui en découlent, associées à une reprise de poids extrêmement rapide (avec parfois un petit bonus en prime).

Le secret de ce régime ? Réduire l’alimentation et les apports en sucres et graisses dans des proportions variables, pour n’atteindre qu’un apport énergétique minimal provoquant une perte de poids rapide, mais potentiellement dangereuse si ce régime, suivi en freestyle, se dispense d’accompagnement médical.

Inutile également de préciser qu’une fatigue constante accompagne les amateurs de ce type de régime, lorsque ce ne sont pas carrément des complications cardiaques ! Et ça, des publicités bien connues évitent étrangement d’en parler.

Et si je veux quand même suivre un régime hypocalorique ?

Face aux dangers potentiels que vous pourriez rencontrer, nous ne pouvons que vous conseiller l’aide d’un professionnel. En effet, tous les hommes qui veulent maigrir vite n’ont pas les mêmes besoins. Aussi, un nutritionniste ou diététicien pourra élaborer un programme personnalisé, basé sur une diminution calorique très importante sans risque pour votre santé.

Si, toutefois, vous voulez vous lancer dans ce régime par vos propres moyens, c’est possible ! On utilise généralement des substituts de repas, sous forme de poudres aromatisées, à mélanger à du lait (demi-écrémé de préférence) ou de préparations déjà prêtes (soupes, crème-dessert…).

Mais (mieux vaut deux fois qu’une), nous ne répéterons jamais assez que ce type de régime peut s’avérer dangereux sans suivi médical. Il ne doit pas, en tout cas, être poursuivi plus de 2 à 3 semaines.

Pour tout savoir sur les régimes

Quel est le régime le plus efficace pour les hommes ?

Est-il utile de manger moins souvent pour maigrir vite ?

A côté des régimes traditionnels, le fractionnement des repas est une pratique très répandue dans le monde de la musculation. Dans le cadre d’une sèche, cela peut en effet aider à maigrir rapidement. Mais est-ce vraiment indispensable et plus efficace qu’une alimentation classique ?

Combien de repas par jour pour avoir plus de résultats ?

En fait, le nombre de repas, que ce soit 3, 4, 5 ou 6, impactera peu votre résultat. Le plus important est d’opter pour une alimentation réalisable au quotidien, respectant vos contraintes et surtout qui vous apporte les calories suffisantes avec la bonne répartition entre lipidesglucides et protéines.
 
Cependant, répartir votre apport de protéines sur plusieurs repas par jour est préférable à une réduction du nombre de repas car cela permet une meilleure régulation du taux d’acides aminés dans le sang.

Il en est de même pour les glucides : les consommer sur plusieurs repas présente un plus grand intérêt grâce à une meilleure régulation de votre glycémie. En pratique, pour maigrir vite, réalisez donc entre 3 et 6 repas par jour selon vos possibilités.

Faut-il vraiment manger toutes les 2 à 3 heures pour maigrir rapidement ?

Non, le corps a la capacité de fonctionner plusieurs heures sans nourriture. Cependant, il est fondamental d’assurer un apport d’énergie suffisant pour répondre à vos besoins. Et cela est plus facile à organiser avec plusieurs repas répartis sur la journée qu’avec seulement 1 ou 2, car les quantités à ingérer seront (trop) conséquentes.
 
Vous régulerez mieux votre glycémie, votre taux d’acides aminés circulants et votre satiété. D’autre part, cela vous évitera une consommation excessive de calories et permettra un meilleur contrôle de votre alimentation. Notez qu’un apport de 20 g protéines toutes les 3 heures environ permet une meilleure synthèse protéique que le même apport toutes les 1,5 ou 6 heures.

Encore une fois, la bonne mesure et l’adaptation à vos contraintes est fondamentale pour atteindre votre objectif. A quoi bon tenter de suivre ce qu’il y a de plus efficace si c’est pour ne pas tenir sur la durée et tout abandonner ? Votre alimentation doit s’inspirer de ce qui se fait de mieux mais toujours être réalisable au quotidien et flexible pour faire face aux nombreux aléas de la vie.

Qu’en est-il du régime 5/2 ?

Lorsque l’on parle de fréquence des repas et de perte de poids, la question du régime 5/2 revient systématiquement. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il s’agit d’un régime qui consiste à manger normalement pendant 5 jours puis à suivre une diète hypocalorique pendant 2 jours non-consécutifs (pas plus de 600 calories ingérées).

Si cette méthode de régime semble efficace à long terme, elle n’est pas adaptée à tout le monde. Les périodes de jeûne (ou plutôt de semi-diète) peuvent être compliquées à vivre pour certains hommes.

Par conséquent, pour maigrir vite, le plus simple reste de mieux répartir ses repas sur 7 jours et SURTOUT de miser sur une alimentation saine, variée et équilibrée.

Le sommeil, votre meilleur allié pour maigrir vite

Si l’alimentation est la première chose à laquelle on pense quand on veut maigrir vite, cela ne suffit évidemment pas. C’est toute votre hygiène de vie qui doit être irréprochable pour garder la ligne à long terme. Et cela commence par la qualité de votre sommeil, comme l’explique Laurence Plumey, médecin nutritionniste : quand on manque de sommeil, on bouge moins, on grignote plus, en particulier des aliments sucrés ou riches en graisses, et donc, on grossit. CQFD.

Dormir au moins 7 heures par nuit

Une étude américaine récente montre que des nuits courtes, de moins de sept heures, augmentent la consommation de boissons et d’aliments sucrés et induisent un risque accru d’obésité. “Les gens doivent se connaître et aller dormir dès le premier bâillement, il n’y a pas de honte à aller se coucher à 22h30, sinon on risque de perdre 1h30 de sommeil en attendant le prochain cycle“, conseille Laurence Plumey.

Suis-je un grand ou un petit dormeur ? Ce critère d’ordre génétique est aussi à prendre en compte. “Si on se réveille en forme après 5 heures de repos, c’est qu’on n’a pas besoin de beaucoup de sommeil”, explique la spécialiste.

S’exposer le plus possible à la lumière naturelle en journée

On ne le sait pas toujours. Des journées passées dans des pièces peu éclairées et des activités pratiquées à la lumière artificielle entament notre capital de mélatonine, cette hormone qui nous permet de nous endormir.

Si on inhibe ce processus le jour, on sécrète des doses plus fortes de mélatonine le soir, propice à une bonne récupération. Le soir, pour éviter la lumière délétère des écrans, on peut toujours télécharger un logiciel gratuit F.lux qui jaunit la lumière pour un effet plus doux.

Troquer la grasse matinée contre la sieste

Se lever à midi le samedi et le dimanche, c’est risquer de déséquilibrer son rapport à la nourriture. Mieux vaut privilégier des siestes de 20 minutes dans la journée pour éviter de casser le rythme de la semaine. On évite ainsi la catastrophe du réveil le lundi matin.

Éviter la caféine 6 heures avant l’heure du coucher

Tout ce qui contient de la caféine, comme le café, le thé, le yerba maté, les boissons énergisantes, les boissons gazeuses et le chocolat, devrait être évité le soir. La caféine stimule le système nerveux et altère l’activité de deux neurotransmetteurs indispensables à l’induction du sommeil, soit la mélatonine et l’adénosine.

Manger bouger : le combo ultime pour mieux dormir

Faire du sport pour maigrir vite, c’est évidemment très utile. Mais pas forcément de la façon dont vous auriez pu le penser ! En effet, bouger favorise le sommeil et brûle des calories. Là encore, il faut s’écouter. A chacun de trouver le meilleur créneau horaire. Pour certains, le sport amène tout droit au lit, pour d’autres, sous l’effet de la dopamine, il énergise.

Enfin, l’alimentation aussi a un rôle à jouer dans votre sommeil. En grande quantité, les lipides, de même que le sucre, ralentissent la digestion et augmentent la température corporelle. Or, le sommeil profond est favorisé par l’abaissement de la température du corps. “Sucre et gras, c’est vraiment perdre sur les deux tableaux”, explique Laurence Plumey. On malmène son sommeil et on stocke des calories pendant la nuit. Troisième effet rebond, on n’a pas faim au petit déjeuner et on craque sur des produits gras et sucrés à 11 heures”.

Et que dire de l’alcool, qui n’aide ni à maigrir, ni à dormir ! Il aiderait à induire le sommeil, par contre le passage en phase de sommeil profond serait freiné. En effet, l’alcool empêcherait la sécrétion d’adrénaline (hormone du stress) et perturberait l’activité du tryptophane et de la sérotonine, deux neurotransmetteurs régulateurs du sommeil.

Bref, vous l’aurez compris : “bien dormir” est une condition sine qua non pour “bien maigrir”.

Sur le sujet du sport et de la perte de poids

Comment maigrir vite en faisant de la musculation ?

5 clichés à combattre pour maigrir rapidement

Vous avez maintenant presque toutes les clés pour maigrir vite, messieurs ! On vous a déjà dit comment bien manger et bien dormir, vous savez déjà pourquoi la pratique du sport est aussi importante.

Mais pour vous aider à atteindre vos objectifs, il nous paraît indispensable de tordre le cou aux 5 idées reçues les plus répandues au sujet de la perte de poids !

Pour maigrir vite, on ne mange pas de gras !

La chasse au gras a été lancée depuis plusieurs décennies. En cause, ces satanés lipides, qui seraient les entiers responsables de nos kilos en trop. La conséquence est terrible : nous prenons peur dès qu’une étiquette a le malheur de mentionner la présence de lipides dans le produit. C’est une grave erreur, contre-productive au possible. Car il existe du bon gras, du gras qui va vous faire du bien ! Au premier rang, les omega-3, présents dans l’huile d’olive, de colza, les petits poissons (sardines, maquereaux, harengs), ou encore les amandes.  

Ce gras-là est à privilégier. D’abord parce qu’il participe à la prévention des maladies cardio-vasculaires. Mais surtout il facilite la lipolyse. Vous déstockez donc du gras en en consommant. On est donc loin du portrait sombre que l’on dresse du gras à longueurs de pages fitness ou bien-être mensongères.

D’ailleurs, globalement, c’est une très mauvaise idée de se priver de tout (gras, sucres…) sous prétexte de vouloir maigrir !

Les exercices de musculation font grossir

On a déjà évoqué le sujet de la musculation pour maigrir, mais comme cette idée reçue a la peau décidément bien dure, un rappel paraît important. Non, la musculation ne fait pas grossir… à moins d’en faire à très haute dose, ou d’avoir recours à des produits dopants.

A l’inverse, pour sculpter sa silhouette, cela reste la meilleure solution. En effet, une séance de musculation permet de sécréter des hormones anabolisantes, responsable de la prise de masse musculaire mais surtout de la combustion des graisses. Vous perdrez de la graisse, en gagnant du muscle.

Et c’est là qu’intervient une confusion courante. Le muscle pèse trois fois plus lourd que la graisse. C’est pourquoi ce qu’il faut regarder, ce n’est pas la balance, mais le miroir. La musculation, en plus de son effet anti-inflammatoire, a des effets impressionnants sur la sculpture du corps. Trois conditions cependant : intensité, régularité, et alimentation. Autant vous dire que la musculation sans une alimentation saine ne peut produire que des résultats mitigés.

Courir, c’est maigrir

Courir est devenu un phénomène de mode. Les joggeurs sont de plus en plus nombreux à fouler le bitume, s’échinant à enchaîner kilomètre sur kilomètre. En soi, la démarche est intéressante. Convertir les masses au sport est une excellente chose. Mais autant bien le faire. Car souvent, les runners sont déçus des résultats sur leur silhouette. Ils perdent certes un peu de poids, mais stagnent vite. Aussi, pour optimiser les effets sur votre organisme, l’idéal est de coupler musculation et footing.

Lors de votre séance de musculation, la noradrénaline que vous sécréterez vous fera déstocker du gras. Puis, enchaînez avec 45 minutes d’un exercice cardio, pour consommer le gras que vous venez de déstocker. C’est le secret d’une perte de poids rapide, et durable pour peu que vous soyez assidu.

On évite la musculation après 40 ans

Prendre de l’âge est devenu une fatalité. Certes, nous ne pouvons rajeunir. En revanche, retrouver une silhouette tonique passée la quarantaine, pourquoi pas ? La clé, c’est la musculation. Là-dessus, pas de secret. Le renforcement musculaire est la seule solution valable et durable pour votre organisme. Pour une raison très simple. Entre 20 et 25 ans, nous sommes dans ce qu’on appelle l’âge d’or hormonal. Ce qui signifie que durant cette période, on sécrète un maximum de ces fameuses hormones anabolisantes.

Le problème, c’est que plus on avance dans l’âge, plus cette sécrétion diminue. Notre masse musculaire baisse donc chaque année. Ce phénomène s’appelle la sarcopénie. Le seul moyen de relancer la production de ces hormones, c’est la musculation. De plus, cela augmentera votre métabolisme de base, vous prémunissant des prises de poids intempestives. Enfin, une architecture musculaire renforcée protège le système ostéo-tendineux, qui pose souvent problème chez les seniors. En tout cas, arrêtez de croire qu’il y a un âge idéal très précis pour faire de la muscu !

Manger moins pour peser moins

Ça aussi, on l’a déjà dit, mais on va le répéter. Compter ses calories en espérant maigrir vite est une aberration. Ce n’est pas parce que l’on mange moins que l’on perd du poids plus rapidement, mais parce que l’on mange mieux.

Toutes les calories ne se valent pas, messieurs ! 100 calories d’un soda ne produisent pas le même effet sur l’organisme que 100 calories de légumes verts. Mais surtout, lorsqu’on baisse le nombre de calories ingérées par jour, le corps se met en mode “économie”, pensant avoir traversé une période de famine. En conséquence, notre combustion quotidienne d’énergie (appelée métabolisme de base) baisse drastiquement. Vous ne consommez donc plus de calorie au repos.

Dès que vous reprenez une alimentation normale, c’est la catastrophe. Ce métabolisme de base reste faible, induisant un déséquilibre avec votre fond nutritionnel, même si celui-ci est sain. La prise de poids est immédiate. On le voit donc, manger moins et se priver, c’est la meilleure façon de prendre du poids. Adopter une alimentation saine, couplée à une activité sportive régulière, voilà la clé de votre réussite.

Pour aller encore plus loin :

L’influence de votre métabolisme sur la perte de poids