Ces 10 montres ont été désignées comme les plus belles de l’année 2023

La deuxième édition de la Montre de l’Année a rendu son verdict ! Initiée par Frank Declerck aka Frank sans C sur YouTube, cette cérémonie a une nouvelle fois permis au public de désigner ses montres favorites dans 10 catégories de prix différentes. 117 montres étaient en lice, sélectionnées par une quarantaine de journalistes français et internationaux.

Après avoir mis à l’honneur des modèles tels que la MoonSwatch de Swatch et Omega, la Royal Oak ou la Tudor Pelagos en 2022, cette édition 2023 a consacré des marques aussi différentes que Awake, Tudor, Citizen ou A. Lange & Söhne. Et LA montre de l’année, celle qui a récolté le plus de suffrages toutes catégories confondues, est la Tissot PRX Powermatic 80 35 mm.

Depuis sa création en 2004, Hautlence s'est toujours distinguée par ses montres au design avant-gardiste. Pour une fois, elle a donc décidé de changer radicalement de style. Mais si elle a puisé son ...Lire la suite

On vous propose donc de partir à la découverte du palmarès complet de cette cérémonie de la Montre de l’Année, bien différent de celui du dernier GPHG 2023 !

Catégorie moins de 500 € : Citizen Tsuyosa

Après la MoonSwatch l’an dernier, il aurait été trop « simple » de voir la Bioceramic Scuba Fifty Fathoms de Blancpain et Swatch couronnée cette année. Et alors que deux montres connectées figuraient parmi les nommées dans cette catégorie de prix, c’est bien un modèle « traditionnel » qui a raflé la mise (ouf !), avec la victoire de la collection Citizen Tsuyosa.

Inaugurée en 2022 et immédiatement considérée comme un banger, la famille s’est agrandie en 2023, avec de nouvelles versions toujours aussi chic et colorées (et peut-être le meilleur rapport qualité-prix du moment). C’est notamment la version dotée d’un cadran bleu glacier (ou bleu Tiffany) qui a eu les faveurs du public cette année. Et c’est vrai que cette montre automatique à 299€ est de toute beauté.

Montre Citizen Tsuyosa bleu tiffany

Montres de 501 € à 1 000 € : Tissot PRX Powermatic 80 – 35 mm

On reste un modèle qui s’est imposé comme un classique en puissance dès son lancement. Née en 1978, relancée en 2020, la collection PRX de Tissot rencontre aujourd’hui un grand succès. D’autant plus qu’après une version de 40 mm, la marque suisse a eu le bon goût de décliner sa nouvelle star dans des diamètres plus petits, notamment cette élégante 35 mm, récompensée du prix de la montre de l’année.

Au premier regard, difficile de ne pas faire le rapprochement entre cette PRX et la Tsuyosa précédemment citée, surtout avec ce cadran bleu clair (ice blue). Mais la montre de Tissot se distingue aussi par son cadran gaufré et, techniquement, par son mouvement Powermatic 80 qui lui offre 80h de réserve de marche.

Et parmi les 99 097 votes exprimés, toutes catégories confondues, c’est elle qui a récolté le plus de suffrage, décrochant donc LE titre ultime de Montre de l’année 2023.

Montre Tissot PRX Powermatic 80 ice blue

Montres de 1 001 € à 2 000 € : Awake Time Travelers Grey

L’année 2023 aura été riche en émotion pour Awake, qui a d’une part tourné la page de son iconique collection La Bleue et, d’autre part, dévoilé sa Meatball inspirée par la Nasa. Cette dernière figure dans la collection Mission to Earth au même titre que la Time Travelers récompensée par Frank sans C.

Cette fois, c’est « un voyage aux confins de la galaxie » que nous propose Awake, avec un modèle censé nous aider à « comprendre les météorites ». Concrètement, cette montre se dote d’un joli boîtier en titane de 40 mm de diamètre, mais c’est surtout son cadran qui fascine, conçu dans un vrai fragment de météorite. Il offre une texture et des détails qui aimante le regard, tout comme le bracelet, la masse oscillante… autant d’éléments qui justifient pleinement le prix récolté par cette Time Travelers.

Montre Awake Time Travelers Grey

Montres de 2 001 € à 5 000 € : Tudor Black Bay 54

En étant nommé à deux reprises dans cette catégorie de prix, la Black Bay de Tudor avait toutes ses chances. Et si la Black Bay 41 dévoilée cette année à Watches & Wonders ne manque assurément pas de charme avec son cadran noir et sa lunette rouge, c’est bien cette « 54 » qui a raflé la mise. Un chiffre qui ne renvoie évidemment pas à son diamètre, mais à l’année de la référence 7922 dont elle s’inspire.

Dotée d’un boîtier de 37 mm, cette Black Bay reprend donc tous les codes du modèle de 1954 , la première montre de plongée produite la marque, qui n’a décidément pas pris une ride !

Montre Tudor Black Bay 54

Montres de 5 001 € à 10 000 € : Breitling Top Time B01 Triumph

Si vous ne l’avez pas encore compris, on vous le répète : le bleu glacier est la couleur incontournable aujourd’hui dans l’horlogerie (avec le rose saumon !). Mais ce n’est pas seulement parce qu’elle est à la mode que Breitling l’a choisie pour sa montre Top Time B01.

Cette nuance rappelle en effet la Thunderbird 6T, une moto bleue lancée par Triumph en 1951. Toujours inspirée par la vitesse, Breitling a choisi de collaborer avec la marque de moto britannique et ce chronographe multiplie les clins d’oeil aux belles mécaniques et à l’esthétique des années 1960-70.

Montre Breitling Top Time B01 Triumph

Montres de 10 001 € à 25 000 € : Omega Seamaster Aqua Terra Worldtimer 150M

On a parfois l’impression que c’est la mal-aimée d’Omega, cette Aqua Terra Worldtimer restant souvent dans l’ombre de la Speedmaster Moonwatch et de la Seamaster 300 de James Bond.

Elle a pourtant un charme indéniable avec son exceptionnel cadran qui offre une vue colorée de la Terre sur une plaque en titane gravée au laser. Sur le pourtour, des noms de ville permettent de lire facilement l’heure sur un second fuseau horaire. Pour ne rien gâcher, cette Aqua Terra est presque aussi belle au verso, avec son fond gravé illustrant Poséidon muni d’un trident et deux hippocampes.

Montre Omega Seamaster Aqua Terra Worldtimer 150M

Montres de 25 001 € à 50 000 € : Cartier Santos-Dumont Squelette

Alors que la forme carrée a fait un retour fracassant, la plus iconique d’entre toutes (la première, en tout cas) ne pouvait que retrouver une nouvelle jeunesse !

Lancée en 1904, la Santos Dumont s’adresse aux passionnés d’histoire et d’aviation, elle qui porte le nom de l’un pionniers de l’air. Mais c’est surtout une magnifique pièce d’horlogerie, encore plus dans cette version en or jaune dévoilée à Watches & Wonders 2023.

Le boîtier de 31 mm de côté et 8 mm d’épaisseur met en valeur un tout nouveau mouvement mécanique à remontage automatique Cartier 9629 MC qu’on ne se lasse d’admirer sous tous les angles. Visible à 8 heures, sa masse oscillante prend notamment la forme d’un avion conçu par le pilote en 1907 ; une réplique de la Demoiselle pour les connaisseurs.

Cartier Santos-Dumont Squelette

Montres de 50 001 € à 100 000 € : Rolex Cosmograph Daytona – 100 ans des 24 Heures du Mans

Pour les férus de mécanique horlogère et automobile, l’année 2023 aura eu une saveur particulière à plus d’un titre. Non seulement parce que la mythique Dayton de Rolex soufflait ses 60 bougies, mais aussi parce qu’il s’agissait du centenaire des 24h du Mans.

L’occasion était donc trop belle pour que la marque à la couronne ne dévoile pas une édition spéciale de son chrono emblématique. Le clin d’oeil à la course d’endurance reste discret puisqu’il se limite au chiffre 100 en céramique rouge sur la lunette noire. Pour le reste, on retrouve tout ce qui a fait le succès de la Cosmograph depuis six décennies, avec le boîtier et le bracelet en acier, l’échelle tachymétrique, la mention Daytona (en rouge elle aussi) et les 4 lignes sur le cadran, qui témoignent de la précision du modèle : Oyster Perpetual Superlative Chronometer Officially Certified Cosmograph.

Montre Rolex Cosmograph Daytona – 100 ans des 24 Heures du Mans

Montres de 100 001 € à 350 000 € : A. Lange & Söhne 1815 Rattrapante Perpetual Calendar Limited Edition

Dix ans après le lancement de la première 1815 Rattrapante Perpetual Calendar, A. Lange & Söhne a célébré cet anniversaire de fort belle façon, avec cette édition limitée en or blanc avec un cadran rose.

Ceux qui ont une (très) bonne mémoire se rappelleront peut-être que la version originale avait déjà été récompensée du prix de la Complication au GPHG 2013. Puisqu’on ne change pas une formule qui marche, on retrouve donc le même mouvement L101.1, ainsi que le quantième perpétuel et l’indicateur de phases de lune, qui ne nécessitera aucune correction pendant plus de 122 ans !

Les plus médisants diront qu’il ne s’agit que d’une mise à jour d’une montre déjà sur le marché, mais le résultat n’en reste pas moins superbe. D’autant qu’il s’agit simplement de la quatrième déclinaison de cette montre d’exception.

Montre A. Lange & Söhne 1815 Rattrapante Perpetual Calendar Limited Edition

Montres de 350 000 € et plus : Audemars Piguet Code 11.59 Ultra-Complication Universelle (RD#4)

A ceux qui en ont marre de la Royal Oak, voici sans doute la meilleure raison de redécouvrir la marque Audemars Piguet. Car oui, la maison du Brassus sait faire bien autre chose que des montres à lunette octogonale !

Sa collection 11.59 lancée en 2019 en est la preuve ultime, elle qui a donné naissance à plusieurs modèles exceptionnels, à l’instar du Tourbillon Volant Automatique ou de la Starwheel et de ses heures vagabondes. Mais en 2023, c’est bien l’Ultra-Complication Universelle (RD#4) qui a impressionné les observateurs du monde entier avec ses 23 complications et son Calibre 1000 doté de plus de 1 100 composants. Ce n’est pas un hasard si elle a aussi reçu la prestigieuse Aiguille d’Or lors du GPHG 2023, il y a quelques semaines.

Montre Audemars Piguet Code 11.59 Ultra-Complication Universelle (RD#4)

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Pour être tout à fait complet, précisons que si la Tissot PRX a bien décroché le prix de la montre homme, c’est l’étonnante Serpenti Misteriosi de Bvlgari qui a récolté celui de la montre femme en cette année 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *