La Rédac' Masculin
Il y a 5 mois

Les 100 marques de vêtements homme à conseiller (ou à éviter)

Quand on veut bien s’habiller, une question se pose forcément : quelles sont les meilleures marques de vêtements homme ? La réponse variera forcément d’une personne à l’autre, selon les goûts de chacun.

Mais pour vous aider à trouver de beaux vêtements homme, nous avons tenté de vous proposer un guide complet de 100 marques à connaître… ou à éviter.

Notre avis sur les principales marques de vêtements homme en France

En tant que blog mode et lifestyle pour homme, nous aimons vous faire découvrir de nouvelles pépites sur Masculin.com : des jeunes marques qui se lancent, des créateurs inventifs…

Au rayon des vêtements homme, nous vous avons déjà parlé (entre autres) de Benjamin Jezequel, Monsieur Falzar ou encore Cuisse de Grenouille. Autant de preuves que la “fashion sphère” française se porte bien, merci pour elle.

Mais au quotidien, quand on veut acheter des vêtements homme, certaines boutiques et enseignes de prêt-à-porter deviennent incontournables. A tort ou à raison. Très souvent, nous recevons des mails pour nous demander notre avis sur les pantalons de telle marque ou pour savoir si ce magasin vaut le coup ou pas.

Alors, pour vous aider à vous y retrouver, voici un top 100 des marques de vêtements homme que vous avez probablement déjà croisées un jour. Des marques à privilégier… ou pas !

Le classement qui suit a été établi selon des critères objectifs – enfin, les plus objectifs possibles : qualité des produits, rapport qualité-prix… Les marques sont listées par ordre alphabétique.

Abercrombie & Fitch

Ce n’est pas parce qu’une marque est à la mode qu’elle est qualitative. La preuve ici. OK, on vous met dans l’ambiance avec des vendeurs et vendeuses au physique avantageux. Mais côté vêtements homme, on reste sur un style très ado et des pièces pas taillées pour durer. Ici, le marketing est roi, la mode un peu moins. Dommage !

ACNE

L’acronyme d’Ambition to Create Novel Expressions. Si les marques scandinaves ont la cote aujourd’hui en France, ACNE est une pionnière en la matière. Une touche de sportswear, de nombreuses pièces unisexes, du raffinement et de la qualité. Un joli cocktail atypique pour une marque qui ne file pas les boutons… même si l’on regrette des prix un peu élevés.

Adidas Originals

Portée par le retour en grâce des Stan Smith, la marque aux 3 bandes surfe sur la tendance vintage en proposant des réinterprétations de son vestiaire classique. Le résultat est… classique, mais tout à fait acceptable dans un lookurban-sportswear. D’autant que la qualité est au rendez-vous

Alain Figaret

La marque cinquantenaire (elle a été créée en 1968) fait partie des meilleures en ce qui concerne les chemises pour homme. Le style est élégant, la coupe classique, ajustée ou plus “contemporaine”.

Dans tous les cas, porter une chemise Figaret, c’est être assuré d’avoir la classe (surtout si la chemise est adaptée à votre morphologie). Pour les hommes qui ont un budget un peu plus réduit (comptez 115 euros pour une chemise Figaret), vous pouvez faire confiance à Hast (on en reparle plus bas) ou The Nines.

AMI

Alexandre Mattiussi a choisi de créer sa propre marque en 2011. Rapidement devenu une figure incontournable de la mode française, il a su proposer des vêtements homme dignes de la Fashion Week et pourtant faciles à porter au quotidien.

Les pièces sont un peu chères, mais le créateur apporte un vrai vent de nouveauté dans l’univers streetwear. A nos yeux, c’est véritablement l’une des meilleures marques de mode homme en 2020. Et en plus, elle est française !

AMI, l'une des meilleures marques de mode pour homme du moment

Antony Morato

Voici un nom que vous sans doute croisé sur le Net : Antony Morato a été omniprésent sur la plupart des e-shops masculins vers à partir de 2015 (avant de s’effacer quelque peu).

La marque italienne propose toujours de l’entrée de gamme : le style n’est pas mauvais, la qualité n’est pas top, mais le prix est bon. Vous voilà prévenu.

Armand Thiery

Fondée en Belgique en 1841 (!), la marque a tenté de rafraîchir son image ces dernières années. L’offre reste tout de même très classique, dans la lignée de ce que peut proposer une marque comme Brice, par exemple. De la “mode à papa”, diront certains… mais ça fait largement le job !

Armor Lux

Un bel exemple de mode à la française. Armor Lux, c’est LA marque de la marinière, mais on y trouve aussi de belles pièces en maille. Les prix peuvent paraître élevés mais correspondent à la qualité des vêtements proposés. Un regret : que tous les vêtements ne bénéficient pas du label “made in France”.

Asos

L’e-shop britannique s’est fait une belle place en France. Sur Asos, on trouve des pièces au style purement British, dans tout ce qu’il peut avoir de décalé. La qualité n’a rien à envier à celle de H&M par exemple et les prix sont au moins aussi attractifs. L’originalité en plus. Pour les amateurs de shopping en ligne, c’est une marque de référence.

Balibaris

Balibaris, c’est la petite marque française qui monte depuis quelques années. Et si elle a longtemps mérité le statut de petite pépite, on reste un peu plus sur notre faim aujourd’hui. Est-le là la rançon du succès ?

Si les basiques sont toujours à l’honneur dans un style élégant, les prix ont eux aussi monté… Un peu trop à notre goût et surtout au détriment de la qualité. Alors, oui, Balibaris reste une bonne marque, mais à préférer pendant les soldes.

Benetton

La marque italienne culte des années 1990 a quelque peu disparu de la circulation au début du 21e siècle. La nomination de Jean-Charles de Castelbajac en tant que directeur artistique lui a donné un nouveau souffle.

En tout cas, Benetton reste aujourd’hui une marque à laquelle vous pouvez vous intéresser : les prix sont raisonnables et la qualité variable… mais les couleurs sont toujours au rendez-vous !

Bershka

Bershka appartient au groupe Inditex (comme Zara et Pull & Bear). Une information qui suffit à comprendre le positionnement d’une marque qui propose des vêtements homme à la pointe de la mode, mais dont la qualité laisse parfois à désirer. Heureusement, les prix sont corrects. Après tout, c’est ça, la fast fashion.

Bexley

A la base, Bexley faisait des chaussures. Aujourd’hui, la marque lyonnaise (rachetée en 2017 par le fonds LBO France) propose un vestiaire complet, du blouson en cuir au costume, en passant par les polo, bermuda, chino et trench. Elle a poursuivi sa cure de rajeunissement en 2020 et se détache clairement de Loding, à laquelle elle a longtemps été comparée.

Style formel et casual se côtoient pour des pièces aux finitions honnêtes qui bénéficient surtout d’un bon rapport qualité-prix. D’autant que la deuxième pièce achetée est toujours proposée à un tarif plus attractif.

BonneGueule

En 2007, BonneGueule n’était qu’un petit blog mode pour les hommes. Aujourd’hui, nos copains parisiens font figure de référence en matière de style masculin.

Du simple “conseil mode”, Benoît Wojtenka, Geoffrey Bruyère et leur team sont passés à la marque qui crée ses propres vêtements homme. Si le résultat nous a semblé chic voire austère dans les premières collections, BonneGueule a su se diversifier, proposant notamment un jogpant à rayures, une élégante saharienne ou encore un bien joli costume. La qualité est au rendez-vous et vous en avez pour votre argent. Et on ne dit pas ça parce qu’on aime bien travailler avec eux !

Veste saharienne BonneGueule

La Boutique Officielle – LBO

La Boutique Officielle, à la base, c’est un e-shop qui se vante de présenter “le plus grand choix de vêtements homme tendance”. Le style streetwear y est à l’honneur, pour le meilleur et pour le pire.

Pour renforcer sa légitimité, la boutique a créé sa propre marque, LBO, avec une ambition : proposer “le style urbain par excellence”. Pour le meilleur et pour le pire…

Brice

Le prénom n’est pas très tendance. Les collections le sont un peu plus depuis quelque temps. Pour la qualité, on attribuera un “peut mieux faire”.

C&A

C et A. Comme “cheap” et “acceptable”. Au niveau du style, on peut quand même trouver des pièces sympas. Mais sans plus.

Calvin Klein

Un défilé de mode Calvin Klein, c’est vraiment chouette. En revanche, les pièces proposées dans les boutiques de prêt-à-porter le sont un peu moins. Cette marque est malheureusement trop souvent surévaluée, surtout en termes de prix. Dommage, car niveau style, il y a aussi des pièces très intéressantes.

Carven

Du classique chic, des bons basiques : le prix est un tantinet élevé pour une marque qui ne sort pas du rang. Mais comme les chemises et les pantalons sont bien taillés et savent vous mettre en valeur, ça passe ! En tout cas, Carven mérite largement mieux que certaines de ses consoeurs souvent plébiscitées par les hommes.

Celio

Celio a su monter (légèrement) en gamme, et pas seulement dans le cadre de sa ligne Celio Club. Résultat, la marque reste plus qualitative que Jules et peut regarder du côté de Devred voire Zara. Après, il ne faut pas hésiter à faire le tri, car toutes les pièces ne se valent pas.

Chevignon

Une marque qu’on n’arrive pas à ne pas aimer. D’autant qu’elle propose de très beaux blousons. Dommage que le prix soit un peu trop élevé.

Comme des Garçons

Le label japonais “se la raconte” un peu, mais bénéficie d’une réelle identité. Très ancrées dans le streetwear, les collections s’adressent toutefois aux budgets les plus aisés, avec des tee-shirts à plus de 250 euros et des blazers à plus de 1000 euros dans la ligne principale Comme des Garçons Homme.

Comptez 100 à 200 euros pour une chemise de la ligne Comme des Garçons Play, immédiatement reconnaissable par son logo avec un coeur rouge.

Commune de Paris 1871

Une marque qu’on n’arrive pas à ne pas aimer (bis). Et même une marque qu’on aime beaucoup. Moderne, tantôt classe, tantôt impertinente. Bref, la mode française telle qu’on voudrait la voir plus souvent !

COS

COS, ça veut dire “Collection of Style”. La petite soeur de H&M reprend peu ou prou les ingrédients qui ont fait le succès de la marque, avec des vêtements homme tendance de qualité convenable.

Les prix pratiqués par COS sont un peu plus élevés que chez H&M, mais on aime les pièces épurées et minimalistes proposées.

COS, une marque de mode qu'on aime

De Fursac

Si vous cherchez un joli costume à prix accessible (à partir de 450 euros), la marque De Fursac est faite pour vous. Le style est sobre et chic, la qualité est au rendez-vous. En bref, l’essentiel est là : l’une des meilleures marques de costume pour homme !

Desigual

Un style inimitable (mais trop souvent imité) et reconnaissable entre mille. Malheureusement. Ça pouvait être sympa au début, mais ça lasse vite. Comme une mauvaise chanson de Maître Gims ou Coldplay, par exemple.

Devred 1902

A force de ne pas trop se renouveler, Devred a vu revenir Celio sur ses talons. Les deux marques proposent des produits similaires. Ici aussi, il y a donc du bon et du moins bon. Pour un rapport qualité-prix parfois bon… et parfois pas bon.

Dickies

Du workwear, du streetwear et un style purement américain qui n’est pas sans rappeler Carhartt. A défaut de faire dans la subtilité, Dickies propose des pièces très masculines qui vieillissent bien dans le temps. Comme Carhartt, en fait !

Diesel

Dans la mode comme dans l’automobile, Diesel a eu vraiment la cote en France (et à juste titre). Et puis, on a fini par se demander si cet emballement était justifié. Si bien qu’aujourd’hui, on ne sait plus trop quoi en penser. Oui, c’est pas mal, mais est-ce qu’on ne trouverait pas mieux ailleurs ?

Drapeau Noir

On vous a parlé de la marque Drapeau Noir en 2015 pour la première fois sur Masculin. Quelques années plus tard, on reste toujours séduit par les chemises et vestes, d’excellente qualité. Du haut de gamme accessible, confectionné en Europe, c’est top !

Dsquared²

Les jumeaux Dean et Dan Caten ont souvent fait parler d’eux à la Fashion Week, avec des défilés hauts en couleur et inventifs. Mais si l’originalité et la qualité sont au rendez-vous, les prix mériteraient d’être revus à la baisse. Allez, les frangins, faites un effort, SVP !

Eden Park

Une marque créée par des rugbymen… mais pas que pour les rugbymen. Certains polos et chemises sont sympas. On notera aussi que la marque au noeud a réussi à intégrer le rose dans le vestiaire masculin. Ce n’était pas gagné d’avance !

Element

Très prisée des skaters, la marque Element a su faire parler sa fibre écologique pour séduire le public, se vantant d’utiliser des matières 100% naturelles. Le style est somme toute assez banal, mais les vêtements sont confortables, solides et pas trop chers ! Assurément l’une des meilleures marques de mode streetwear.

Eleven Paris

Ne pas croire que la marque se limite aux tee-shirts à moustache. Ne pas croire que la marque se limite aux tee-shirts à moustache. Ne pas croire que la marque se limite aux tee-shirts à moustache. Bon, en fait, Eleven n’a rien fait de mieux depuis et a même failli disparaître, ayant été placée en liquidation judiciaire au début de l’année 2017. Il est où le talent, il est où ?

Heureusement, après de sombres années, la marque française semble (enfin !) se réinventer. Elle a même créé ses propres masques de protection en 2020. Allez, on veut encore y croire, car la qualité était (est ?) au rendez-vous !

Faguo

1 Faguo acheté = 1 arbre planté ! Un bilan carbone neutre. L’histoire de Faguo a commencé en 2009 avec une jolie collection de chaussures en toile. Depuis, le vestiaire s’est étoffé et la marque française (qui appartient au groupe Eram) est l’une des plus tendance du moment. L’une de nos préférées, aussi !

Fred Perry

Chez Fred Perry, le grand classique, c’est le polo. Et force est de constater que tout ceci est très bien fait, et à des prix raisonnables. Aujourd’hui, on aimerait juste que la marque se réinvente un peu. Les collaborations avec Raf Simons et Comme des Garçons ont donné un second souffle, mais cela pourrait aller encore plus loin ! 

G-Star

Ce n’est pas l’élégance incarnée #DouxEuphémisme. Du coup, on peine à vous la recommander, même si le rapport qualité-prix n’a rien de scandaleux.

Galeries Lafayette

La marque éponyme propose des vêtements homme à son image : plutôt bien faits, dans un style soigné… mais un peu chers. Cela reste une valeur sûre en matière de mode homme.

Gant

Un style à mi-chemin entre l’Europe et les Etats-Unis. De la jolie maille, des beaux blousons et des collections dans la tendance.

Gap

La marque peut parfois paraître tristoune, pourtant la qualité est toujours au rendez-vous, notamment sur les sweats et chinos. Pour de l’entrée de gamme, Gap est une excellente référence.

La Gentle Factory

C’est chez Jules que la Gentle Factory a fait ses premiers pas en 2013, avant de prendre son indépendance en 2019. “Made in France” et mode éco-responsable sont toujours les maîtres-mots.

Au fil du temps, la marque est clairement montée en gamme et la qualité s’est améliorée : si vous êtes à la recherche de beaux vêtements homme fabriqués en France, c’est donc un choix tout à fait valable.

Hackett

Du style chic britannique comme on l’aime. Pas de fioritures, des prix corrects : les chemises et chinos Hackett trouveront vite une place dans votre armoire.

Hast

On vous l’a déjà dit, mais on vous le répète : on aime beaucoup les chemises Hast. La coupe est au moins aussi bonne que le rapport qualité-prix. Bonne nouvelle, non ? Cerise sur le gâteau : la marque propose désormais un vestiaire complet, de la chemise aux sous-vêtements !

Nouvelle collection Hast 2020

Hircus

Une référence pour les pièces en cachemire. Si la matière est revenue sur le devant de la scène dans la mode pour homme, elle le doit sans doute beaucoup aux pulls Hircus.

H&M

A-t-on vraiment besoin de vous présenter le géant suédois ? Les vêtements homme H&M ne sont pas chers et la qualité est très aléatoire, notamment au rayon tee-shirt. En faisant votre shopping dans l’un des très nombreux magasins de la marque, vous aurez l’assurance d’avoir des vêtements à la mode… que vous retrouverez potentiellement dans l’armoire de votre voisin, votre facteur ou n’importe quel autre homme de votre entourage.
Pour un style (un peu) plus pointu, privilégiez donc la marque haut de gamme de H&M, COS. Pour Collection Of Style. Ah oui, on vous l’a déjà dit…

Hollister

La petite soeur d’Abercrombie. Ou le style californien décliné à l’infini. Relisez le premier avis de ce classement, il est aussi valable ici.

Hugo Boss

Hugo Boss propose de bons costumes. Simples, basiques. Mais comme pour Calvin Klein, la marque joue sur son nom hyper connu et ses pièces sont trop souvent surestimées. Mais les parfums restent sympas pour les plus jeunes d’entre vous.

IKKS

On aime tout chez IKKS : le style chic, les vêtements homme bien conçus dans l’ensemble, la variété des pièces proposées… Ah non, pardon, le prix, on ne l’aime pas.

Izac

Un nom désormais bien connu des hommes qui cherchent un costume. Parfait pour un premier costard, moins pour les plus expérimentés. Clairement positionnée sur le haut de gamme, Izac devrait peut-être revoir sa politique tarifaire à la baisse pour mieux nous séduire.

J.Crew

C’est un peu cher, ce n’est pas très original… et pourtant, la marque J.Crew propose des pièces très séduisantes pour les amateurs de look casual. Notamment les chinos.

Jack & Jones

Au vu des faibles prix proposés, Jack & Jones s’en sort assez bien en proposant des vêtements homme branchés de qualité. Pas increvables, certes, mais ceux-ci pourront largement faire plusieurs saisons. Au moins, vous savez à quoi vous attendre !

Jules

A l’heure où de nombreuses marques montent en gamme, Jules semble enfin s’être réveillé et commence à emboîter le pas à ses petits camarades. Changement de logo, changement de com’ : la qualité augmente un peu, même si l’on reste sur de l’entrée de gamme.

Tant que les prix restent corrects, on ne dira rien, d’autant qu’on aime bien les collaborations ponctuelles.

Kenzo

On a tendance à penser que la marque fondée par Kenzo Takada bénéficie d’une réputation surfaite. Trop bling-bling pour être chic. Dommage, car il y a du potentiel.

La Redoute

Non, La Redoute, ce n’est pas que le catalogue qui vous faisait fantasmer jadis (au moins pour ses pages “lingerie”). Oui, La Redoute propose des vêtements homme sous sa propre marque. Mais on a tendance à se contenter de les regarder sur le catalogue. Ou le site web.

Lacoste

Si vous assumez le crocodile brocardé sur la poitrine, vous pouvez encore trouver des pièces qui valent le coup chez Lacoste (et notamment des polos, évidemment !). Mais aujourd’hui, la marque nous plait surtout au travers de sa ligne urbaine Lacoste L!ve.

Le Coq Sportif

Le Coq peut remercier la tendance vintage. Le sponsor officiel de l’AS Saint-Etienne revisite le style sportif de belle manière, notamment dans ses collections inspirées par le Tour de France.

En se recentrant sur le “made in France”, la marque au gallinacée a fait un pari gagnant. On ne peut qu’apprécier. Dommage que toute la gamme ne soit pas confectionnée dans l’Hexagone…

Tee-shirt Le Coq Sportif... fabriqué au Maroc

LePantalon

Voici sans doute la marque qui porte le mieux son nom dans ce guide. LePantalon fait dans le pantalon, mais surtout dans la qualité. C’est l’une de nos enseignes favorites en ce moment !

Le Slip Français

Là aussi, la marque portait bien son nom au moment de sa création. Mais aujourd’hui, Le Slip Français ne se contente pas d’habiller vos parties les plus intimes, mais propose également des pulls, des tee-shirts et même des vestes. Le plus ? La fabrication 100% française pour un label fier de ses origines.

Le Temps des Cerises

A ceux qui se demandent ce qu’est devenue la marque Japan Rags, sachez qu’elle a été rachetée par Le Temps des Cerises, qui ne s’adresse donc pas qu’à la gent féminine. La qualité est inégale, mais on trouve encore des jeans à des prix accessibles et qualitatifs.

Levi’s

Le 501 a longtemps fait figure d’incontournable. Il reste LE jean de référence connu de tous. Mais si ce modèle et les autres sont très bien coupés, cela ne suffit pas. Il y a aujourd’hui bien d’autres marques de denim qui font aussi bien. Et en dehors des jeans, on peine à être conquis… Comme quoi il ne fait pas bon se reposer sur ses lauriers !

Lyle & Scott

Un autre beau représentant du style british. Ecossais, plus précisément. Lyle & Scott lorgne de plus en plus du côté streetwear et le résultat est plutôt agréable à l’oeil. Si la qualité laisse parfois à désirer, on a quand même un faible pour la marque à l’aigle royal.

Mango

De l’entrée de gamme sans grand relief, mais sans défaut rédhibitoire non plus. Peut valoir le coup d’oeil mais la peine de s’y éterniser.

Meraki

Cela fait maintenant quelques années qu’Amazon essaie de se faire un nom sur le marché de la mode. Si les vêtements homme de la marque Find pêchent clairement niveau qualité, ceux du label Meraki méritent clairement que l’on s’intéresse à eux.

Meraki, la marque de mode d'Amazon

Monoprix

Chez Monop’, on trouve de très bons basiques à de très bons prix. Par exemple des tee-shirts blancs col V.

Montagut

Maille fine et cachemire chic sont au menu des collections Montagut. La qualité est bien là, mais on reste sur notre faim côté style.

MUJI

Ces basiques japonais sont tout à fait honnêtes. Un peu comme chez Uniqlo. Il ne faut pas s’attendre à des miracles, mais vu les prix pratiqués, c’est normal. Et puis à côté des vêtements homme, vous pouvez toujours trouver chez MUJI des solutions de rangement ou des parfums d’intérieur !

New Balance

Les sneakers New Balance ont le bon goût de pouvoir s’inviter dans une tenue casual décontractée, pour ceux qui aiment mélanger les genres. L’autre atout de la marque, c’est de proposer des chaussures de qualité pour les runners et des vêtements homme confortables pour les sportifs.

New Yorker

Souvent criard, le street style de la marque allemande (eh oui !) New Yorker est interdit aux plus de 30 ans. Quant à la qualité, elle correspond aux prix pratiqués. Quand vous voyez un tee-shirt à 7 euros, vous vous doutez bien qu’il ne vous suivra pas pendant 10 ans.

Nudie

Si vous en avez marre des jeans Levi’s, vous devriez jeter un oeil aux collections de Nudie Jeans. A prix équivalents, la marque suédoise (oui, encore !) propose des toiles de qualité. Tant pour les pantalons que les chemises.

Obey Clothing

Obey puise clairement son inspiration dans la rue, avec une image rebelle. Mais au-delà de ce style, il faut saluer la qualité des vêtements homme, notamment les tee-shirts. Forcément, le prix s’en ressent un peu. Même Emmanuel Macron semble séduit !

Patagonia

L’une des meilleures marques d’outerwear avec Pyrenex, qui a le bon goût de soigner le style de ses pièces.

Pier One

Une marque d’entrée de gamme disponible chez Zalando. Comme Find chez Amazon. Tout est dit, non ?

Première Manche

Et si c’était elle, la chemise pour homme idéale ? Telle est en tout cas la volonté du créateur de la marque. Et pour 60 euros, il faut avouer que vous ne trouverez pas beaucoup de chemises plus qualitatives. On aimerait un peu plus de variété dans les styles, mais on ne peut pas avoir le beurre…

Primark

Les fans de mode et de confection vont crier au scandale à la (feu) Jean-Pierre Coffe : “Primark, c’est de la m**** !” Il y a effectivement de nombreuses pièces dont la qualité laisse à désirer. Et le faible prix proposé n’excuse pas tout.
Néanmoins, certains tee-shirts et accessoires font le boulot et Primark a annoncé vouloir monter en gamme. Pour le moment, on attend toujours…

Pull & Bear

On pourrait copier-coller le paragraphe précédent ici, sauf que Pull & Bear n’a vraisemblablement pas annoncé de montée en gamme et que les magasins sont plus joli. Ah, et le niveau est un poil supérieur, aussi. Mais un tout petit poil, hein.

Pyrenex

L’une des meilleures marques d’outerwear avec Patagonia, avec des doudounes chaudes, confortables et stylées.

Quechua

La marque de Decathlon est l’une des meilleures références d’outerwear avec Pyrenex et Patagonia (comment ça, on se répète ?). Bien évidemment, le style est ici relégué au second plan voire encore plus loin. Mais pour des pièces purement techniques, on ne fait pas mieux et le rapport qualité-prix est très bon. Et puis, vous en connaissez d’autres des marques en Q, vous ?

Ralph Lauren

Il y a un peu de Fred Perry dans les collections Ralph Lauren. La marque américaine a investi le style preppy depuis de longues années maintenant. A défaut de se réinventer, elle se maintient à un bon niveau. Tout le monde ne peut pas en dire autant.

Redskins

De Redskins, on a l’image d’une marque de biker spécialisée dans les jeans et les blousons en cuir. Pourtant, les prix pratiqués et la qualité de ces produits sont loin d’être irréprochables.

Finalement, c’est peut-être du côté des doudounes voire des chemisettes qu’il y a de meilleures affaires à faire.

Reebok

Dans la galaxie des marques sportswear (avec Nike et Adidas entre autres), Reebok est sans doute celle qui accorde le plus de soin au style de ses collections. Mais rien ne remplacera jamais la Pump des années 1990.

River Island

Décidément, la Grande-Bretagne regorge de créateurs élégants, inventifs et pétris de qualités. River Island fait partie de cette liste, avec des collections variées, tendance et accessibles. Et on n’a même pas grand-chose à reprocher à la qualité des vêtements et accessoires proposés !

Sandro

Un nombre de boutiques impressionnant (plus de 200 en France)… Une qualité de finition nettement moins impressionnante. Tout n’est pas à jeter chez Sandro, loin de là, mais les prix mériteraient d’être un peu moins élevés.

Schott

Avec le style US, l’inspiration provient soit des campus universitaires soit du monde militaire (#ViveLesClichés). Avec Schott, on se situe dans la seconde catégorie, mais ceci est loin d’être un reproche. Car les bombers et perfectos proposés sont très attractifs. Et même pas trop chers !

Scotch & Soda

Voici une marque très tendance que l’on a du mal à cerner. Le style est sympa, les prix corrects… mais rien ne permet de la faire sortir du lot. Même pas la qualité juste moyenne de ses vêtements homme. Et pourtant, on aime bien. Allez savoir pourquoi…

Selected

Ici, c’est tout l’inverse de chez Sandro : la marque ne se la raconte pas et propose des produits d’entrée de gamme de qualité à des prix tout à fait corrects. L’idéal pour les hommes qui débutent dans la mode et ceux qui ont un petit budget.

Smuggler

Une marque de costumes “made in France”, une rareté ! Racheté par le courtier en assurance Molitor en 2017, Smuggler a bien failli disparaître des radars. Ce serait dommage, car les costumes proposés sont de (très haute) qualité. Ce n’est pas un hasard s’ils ont été portés par Arnaud Montebourg, François Hollande ou Emmanuel Macron.

Superdry

On se demande comment une marque peut proposer des sweats si laids et des blazers si élégants. Si vous prenez le temps de bien fouiller, vous trouverez chez Superdry des pièces qui valent le détour. Dommage qu’elles soient noyées dans la masse des produits ultra-colorés typés streetwear, parce que la qualité, elle, est au rendez-vous.

Supreme

Comment parler de Supreme sans tomber dans la cliché ? Comment être positif au sujet d’une marque qui fait autant parler d’elle pour ses vêtements que pour ses Oreo ? Des quantités ultra-limitée et des prix exorbitants, voici la recette du succès. Heureusement, la qualité reste acceptable !

The Kooples

Sandro, The Kooples, même combat ? Un peu, oui. La marque a fait de gros effort pour soigner son image. Une image rock et haut de gamme qui donne lieu à des collections de qualité, au style soigné, mais aux prix un tantinet trop élevés.

The North Face

Si vous cherchez des vêtements homme techniques pour partir en randonnée, vous pouvez foncer les yeux fermés. Mais vous pouvez aussi faire un tour du côté de chez Patagonia ou Quechua. Oui, les marques d’outdoor ont plus que jamais leur place dans cette sélection des meilleures marques de mode homme.

Timberland

Non, Timberland n’est pas (seulement) une marque de bûcheron. Oui, le style aventurier est mis à l’honneur. Mais si vous voulez que vos vêtements tiennent la route, on vous conseille de limiter l’aventure aux environnements urbains. En fait, Timberland, c’est surtout une marque qui fait de l’urbanwear déguisé en outerwear. Et à ce titre, on ne fait rien de mieux que les 6-Inch Boots au rayon chaussures !

Tommy Hilfiger

Un peu comme Gap, mais en moins bien. Ou, du moins, en plus aléatoire. Certaines pièces sont bien construites et ont de la classe, d’autres sont tout simplement affreuses.

Uniqlo

De beaux jeans, des tee-shirts basiques très agréables aussi. Et puis des pièces presque “techniques”, à l’image de la doudoune ultra-légère ou des vêtements homme thermiques Heattech. La marque jouit d’une grosse cote de popularité en ce moment. C’est mérité, même si tout n’est pas parfait.

Urban Outfitters

Le petit magasin né dans les années 70 en Pennsylvanie a bien grandi, avec plus de 200 boutiques dans le monde à ce jour. La force d’Urban Outfitters, c’est l’atmosphère de ses magasins (design industriel, esprit loft ou ancien cinéma).

Côté vêtements homme, UO fait la part belle aux grandes marques de streetwear d’hier et d’aujourd’hui (Obey, Dr. Martens, Fila, Champion…) mais propose aussi quelques pièces en nom propre. Bon, on vous le répète, mais ce qu’on préfère vraiment chez Urban Outfitters, ce sont les boutiques !

Vans

Ancrée dans le streetwear et le monde du skate, la marque Vans est surtout (re)connue pour ses chaussures. Et c’est vrai qu’elles sont à la fois jolies, confortables et abordables. Pour les vêtements homme, en revanche, on lui préférera une marque comme Dickies (si, si, on en a parlé plus haut).

Wicket

Le style est britannique, le nom est britannique… mais la marque Wicket est bien française ! La qualité est excellente et on aime l’originalité des costumes, vestes et pantalons à carreaux “so British”. Les prix peuvent sembler élevés mais ces vêtements les valent.

Woolrich

De la laine chaude et confortable, des doudounes chaudes et robustes, des chemises chaudes et élégantes. Vous l’aurez compris, Woolrich vous aide à affronter les grands froids avec style. Logique pour une marque nord-américaine très ancrée dans l’univers des trappeurs canadiens. Mais surtout des trappeurs fortunés.

Wrangler

Le jean de cow-boy par excellence. Véritable institution aux Etats-Unis, la marque Wrangler reste dans l’ombre de Levi’s chez nous. Pourtant, les pantalons proposés sont au moins aussi bons que ceux de son prestigieux rival. Pour le reste du catalogue, toutefois, on montrera un peu plus de réserve.

Zadig & Voltaire

La marque popularisée par Frédéric Lefebvre malgré lui s’accommode finalement bien avec le monde politique : du style en apparence et de belles promesses. Mais, dans les faits, le résultat ne convainc pas toujours. Et cela reste très cher. Trop cher. Tiens, ça ne vous rappellerait pas Sandro ou The Kooples ?

Zara

Peut-être la meilleure enseigne “grand public” : la marque sait généralement se renouveler et n’a pas peur d’oser – souvenez-vous de sa jupe pour homme en 2014. Attention, toutefois : toutes les pièces ne se valent pas (on ne conseille pas vraiment les jeans), notamment au niveau de la composition. Pensez donc à regarder les étiquettes.